Carte bancaire gratuite
chez ING Direct
Offre ING Direct
La première banque
privée en ligne
Offre BforBank
Carte bancaire gratuite
chez Boursorama
Offre Boursorama
Carte bancaire gratuite
chez Fortuneo
Offre Fortuneo
Les cyberbanques
Articles cyberbanque

flux rss des articles


Super livret

Proposés au départ par les banques en ligne, ces livrets ont acquis leur surnom de « super livrets », au début des années 2000, lorsque leur taux d’intérêt dépassait largement celui du Livret A. Aujourd’hui, face à la baisse de rendement de ce dernier, ces placements font leur retour. Rendus possibles par les économies réalisées du fait de l’absence d’un réseau d’agences, ces produits sont longtemps restés le monopole des banques en ligne, mais aujourd’hui leurs homologues traditionnels tendent également à les intégrer à leur catalogue.
Contrairement aux livrets réglementés, le taux de chaque super livret est fixé par la banque qui le propose, permettant ainsi d’obtenir des rendements plus intéressants, leur attrait a d’ailleurs été relancé suite à la baisse du taux du Livret A, le 1er août 2009, l’écart entre ces différents produits s’étant accru de manière importante. Toutefois, malgré cet avantage, les super livrets continuent d’éveiller la méfiance de certains investisseurs pour lesquels les livrets réglementés qui, bien qu’affichant des taux inférieurs, n’en gardent pas moins une certaine sécurité, les banques en ligne doivent donc tenter de les rassurer, notamment en permettant de retirer le capital librement, la seule conséquence des retraits portant alors sur le calcul des intérêts, effectué par quinzaine.

Si les taux d’intérêt constituent le principal intérêt des super livrets, il convient de souligner une distinction fondamentale ; en effet, si les livrets réglementés sont défiscalisés, il n’en va pas de même pour ces nouvelles offres, qui restent assujetties aux cotisations sociales, leur montant s’élevant à 12,10 % des intérêts perçus, ainsi qu’à une autre perception, au choix de l’épargnant, celle de l’impôt sur le revenu, conseillé pour les investisseurs qui en sont exonérés et qui conservent donc un meilleur rendement, ou celle du prélèvement forfaitaire libératoire, diminuant alors, de manière conséquente, le taux de rémunération ; en effet, lorsque celui-ci est affiché brut, il constitue un argument commercial intéressant, tandis que dès qu’il est indiqué net, il tend à se rapprocher de celui du Livret A. Il convient également de souligner qu’un grand nombre de banques proposant des super livrets ont recours à des offres promotionnelles qui, durant une période déterminée, permettent de bénéficier d’un taux plus élevé, attirant ainsi de nouveaux investisseurs. Lors du choix d’un super livret il est, par conséquent, indispensable de bien étudier le taux net, hors période de promotion, pour connaître précisément la performance effective.
Même si le taux net d’un super livret est égal au taux des livrets réglementés, celui-ci ne perd cependant pas tout intérêt ; en effet, ces placements présentent également l’avantage de bénéficier d’un plafond d’investissement élevé, jusqu’à quelques millions d’euros, contrairement au Livret A qui reste limité à 15 300 €, permettant à l’investisseur de prolonger la durée de vie du produit souscrit.

Il est donc nécessaire, au moment de choisir un super livret, de bien étudier l’ensemble des offres, en tenant compte de la diminution du taux d’intérêt, provoquée par la fiscalité de cet investissement, d’une part, et par la fin d’une éventuelle période promotionnelle, d’autre part. Il est aussi important de vérifier le montant des frais annexes que peut entraîner la gestion de ce placement, même si la plupart des banques en ligne offrent ces services.

Mots-clefs :

Cet article a été publié le Dimanche 25 juillet 2010 à 23 h 52 min et est classé dans Non classé. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Les commentaires et pings sont fermés.